Que faire contre les pellicules ?

Les squames en forme de petites lamelles sur le cuir chevelu correspondent aux pellicules. Ces lamelles sont des couches de l’épiderme qui ont été arrachées par une desquamation. Normalement, l’épiderme du cuir chevelu se renouvelle à peu près tous les 20 jours. A ce moment, il est évident que des fines pellicules non persistantes apparaissent. Il faut noter que la pellicule, un phénomène naturel quotidien qui se traite généralement selon sa cause, n’est pas le principal déclencheur des chutes de cheveux.

La formation des pellicules

L’altération de l’épiderme du cuir chevelu provoque la formation des pellicules. Cette altération est due à deux différents facteurs : les facteurs externes et les facteurs internes. Les facteurs externes correspondent à des produits agressifs (shampooing, gel, laque, produit de lissage, permanente et teinture), à la saison (l’hiver surtout), au port de chapeau de toutes sortes (chapeau, casquette et casque), au brushing brûlant et au rinçage hâtif. En outre, il existe également des facteurs internes relatifs au problème alimentaire surtout si la nourriture est trop acidifiante, à une sudation trop élevée, à la menstruation, au déséquilibre hormonal, à des infections, au stress et au surmenage. La sècheresse du cuir chevelu, par l’insuffisance de sébum, amène tout autant la formation des pellicules. Mais ce n’est pas tout, la pellicule, appelée également pityriasis, est l’une des conséquences de l’attaque de micro-organismes pathogènes.Les pellicules peuvent avoir différentes formes, mais les plus fréquentes sont les pellicules grasses et les pellicules sèches. Les pellicules grasses favorisent la chute des cheveux par le fait qu’elles étouffent le cuir chevelu. Selon la gravité des cas, elles peuvent engendrer la prolifération des démangeaisons, des irritations et des bactéries.  

 Les pellicules grasses adhèrent à l’épiderme du cuir chevelu sous forme de plaque de grosse taille. Les pellicules sèches sont causées par la sécheresse trop agressive du cuir chevelu. Ce sont les plus fréquentes, elles sont très fines et ressemblent à de petites particules blanches qui se situent sur les tiges des cheveux, et tombent sur les vêtements. Elles sont plus abondantes chez les personnes ayant des cheveux afro.

Les traitements antipelliculaires

L’élimination des pellicules peut s’effectuer de deux manières : limiter autant que possible la formation des pellicules en soignant le cuir chevelu et respecter les règles d’hygiène en lavant les cheveux au moins une fois tous les 10 jours. Quand on dit traitement, cela ne veut pas dire qu’on doit strictement avoir recours à un médicament vendu en pharmacie. En effet, il est tout à fait possible d’éliminer les pellicules par des soins naturels en utilisant des produits naturels. Les plantes comme la pivoine, le myrte et la capucine sont réputées avoir des effets très bénéfiques contre les pellicules.         

 L’utilisation de la pivoine adoucit le cuir chevelu, ce qui peut limiter la sécheresse de ce dernier et se marie bien avec celle de la capucine qui est très efficace contre les pellicules sèches. Par contre, le myrte a un effet radical contre les pellicules grasses. Outre ces plantes, l’huile d’olive possède aussi des vertus réparatrices contre les pellicules.

Quelques remèdes de grand-mère faciles à faire pour lutter contre les pellicules

Le premier remède est à base d’huile d’olive. Pour ce faire, tremper les cheveux, chauffer un demi-verre d’huile d’olive, sans la faire bouillir. Appliquer cette huile tiède sur tous les cheveux déjà mouillés, puis enrouler une serviette dessus et laisser reposer durant une vingtaine de minutes. Rincer puis laver les cheveux au shampooing. Le dernier rinçage doit se faire avec de l’eau additionnée de vinaigre. Si possible, choisir le vinaigre de cidre qui est le meilleur. Pour préparer la solution de rinçage au vinaigre, verser quelques cuillerées à café de vinaigre dans l’eau du rinçage. La quantité de vinaigre doit être choisie selon la concentration voulue. La seconde recette est encore plus simple que la première. Il suffit de délayer 100 mg d’aspirine (acide salicylique) dans une cuillerée à soupe d’eau.

Appliquer cette solution sur le cuir chevelu avant le shampooing en lui laissant quelques minutes de pose. Pour ceux qui optent pour les produits déjà fabriqués par les laboratoires, sélectionner si possible les marques déjà connues. Il est préférable de demander conseil à un dermatologue qui peut vous rediriger vers les produits efficaces afin d’éviter des erreurs qui peuvent vous coûter cher en causant d’autres problèmes. Dans tous les cas, il est recommandé de faire une cure de vitamines (C, E et A) et de sélénium, de manger des fruits en grande quantité (surtout entre les repas), de ne pas abuser de produits coiffants ayant des effets agressifs comme la teinture et la permanente, de nettoyer quotidiennement les peignes et les brosses et de suivre les recommandations du dermatologue pour les traitements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *