Silicones cosmétiques pour la santé

Les silicones dans les cosmétiques sont-ils dangereux pour notre santé ?

Les silicones sont des substances qui sont très largement utilisées dans les cosmétiques. C’est parce que c’est plus ou moins l’ingrédient de base commun que tout formulateur utilise probablement dans chacune de ses crèmes, sérums pour la peau, shampooings, produits de soins pour les cheveux…

Ces substances rendent la formule beaucoup plus douce, ce qui contribue à une meilleure diffusion. Elles sont fluides, douces, non collantes, brillantes… Bref, au niveau des sensations, c’est ce qu’il y a de mieux.

Comment les reconnaître sur la liste INCI ?

C’est assez simple. Les silicones ont généralement des noms qui se terminent par -cone ou -siloxane. Par exemple : Dimethicone Copolyo, Polysiloxane, Lauryl methicone, Amodimethicone, Behenoxy Dimethicone, Stearoxy Dimethicone, ect … (La différence réside dans le nombre d’atomes, la disposition tridimensionnelle des molécules, etc.)

Sont-ils nocifs pour la peau ?

Rassurez-vous, il n’y a aucun danger pour votre peau ou vos cheveux. Leur avantage est, bien sûr, l’aspect sensoriel (bien que je connaisse aussi beaucoup de gens qui ne supportent pas le silicone…), l’effet lissant (artificiel), votre peau sera plus douce, vos cheveux seront plus soyeux, vous pourrez les peigner beaucoup plus facilement… En général, pour les cheveux, les silicones compensent les effets desséchants des tensioactifs, et recouvrent les cheveux d’une gaine protectrice qui rend les cheveux plus doux et plus faciles à démêler, les protège de l’humidité de l’environnement, et leur donne forme et volume…

Silicone cosmétique et peau

L’inconvénient est que les silicones peuvent également avoir un effet semi-occlusif, c’est-à-dire qu’ils ont tendance à lisser la peau et le cuir chevelu. (Je n’ai pas dit les cheveux. ) Pour être précis, cela dépend du type particulier de silicone utilisé…

Il peut y avoir un côté positif à cet effet semi-occlusif : d’une certaine manière, il protège également votre peau des influences extérieures néfastes… comme la pollution et autres… comme une seconde peau. Mais notez que ce n’est que superficiel, et je ne le recommanderais pas pour un usage quotidien, car votre peau pourrait en venir à dépendre de ce type de produit, et devenir plus terne à long terme.

Le problème est aussi que cette couche peut s’accumuler, car pour ce type de silicone, il peut être assez difficile à nettoyer… d’où l’importance de bien nettoyer son maquillage chaque soir…

Pour vos cheveux, cette accumulation peut entraîner une diminution de volume, des cheveux qui retiennent les graisses, une sécrétion plus rapide de sébum, et donc un besoin de lavage plus fréquent… et un produit qui s’écoule rapidement…

Un autre inconvénient est le risque accru de se retrouver avec des problèmes d’agglomération. Vous savez, ces petites boules de substance glacée que vous pouvez obtenir en vous frottant la peau, quand vous avez une couche de silicone trop épaisse…

Sont-ils nuisibles à l’environnement ?

Bien qu’il n’y ait pas de risque réel pour votre peau, le risque environnemental, en revanche, est assez inquiétant. Ces molécules sont chimiquement inertes, très stables, et cela pose la question de leur biodégradabilité… Il semble qu’elles mettent en moyenne 400-500 ans à se décomposer… avec tous les risques de pollution et de perturbation de l’écosystème qui en découlent.

Types de silicones :

Il existe un grand nombre de familles de silicones différentes, mais les plus courantes sont le diméthicone et le cyclopentasiloxane.

Ces deux types de silicones ont des propriétés très différentes et, de ce fait, se comportent très différemment.

Le diméthicone est l’un des silicones à haut poids moléculaire, il est lourd, bon pour gainer les cheveux, mais aussi le plus difficile à éliminer, car il n’est pas soluble dans l’eau, ce qui peut à long terme rendre les cheveux lourds et s’accumuler sur le cuir chevelu.

Silicone nuisible pour l'environnement

Le cyclopentasiloxane, en revanche, est soluble dans l’eau, est très volatil par rapport au diméthicone et ne s’accumule donc pas.

Dans les produits cosmétiques, il y a souvent une combinaison des deux… La formulation implique souvent de chercher les bonnes proportions, d’obtenir des sensations différentes, des propriétés différentes, etc.

Donc : si vous choisissez de continuer à utiliser ces produits, il n’y a strictement rien de mal à cela ; les silicones sont chimiquement inertes. Ce que vous devez garder à l’esprit, c’est le risque de cet effet occlusif et l’accumulation de silicones sur votre peau et vos cheveux.

Quelques conseils :

Vous pouvez, par exemple, veiller à bien nettoyer votre peau tous les soirs afin de vous débarrasser des résidus, et utiliser une crème sans silicones le soir afin que votre peau soit « protégée » pendant la journée mais qu’elle puisse respirer pendant la nuit.

Un shampoing contenant du diméthicone peut, à long terme, alourdir les cheveux, ce qui peut expliquer un manque de volume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *