café

Quels sont les effets bénéfiques du café sur l’organisme après consommation ?

Comme il est de coutume chez plusieurs, boire du café le matin est presque une nécessité pour être productif pendant toute la journée. Occupant la deuxième place dans la liste des boissons les plus consommées au monde, ses grains sont cultivés dans plus de 70 pays, dont les principaux sont la Colombie et le Brésil. Selon les statistiques, un consommateur moyen de ce breuvage en boit trois tasses par jour, et presque 255 kilos sont consommés chaque seconde, et cela à travers le monde. Bien évidemment, tout aliment a un effet sur le corps humain, mais reste à savoir si cela est bénéfique ou non.

Pour cet aliment qui fait l’objet de notre article, il s’accompagne des deux côtés (bienfaits et méfaits) ; tout dépend de la modération dont fait preuve le consommateur car le café n’est pas une boisson à consommer sans condition. Alors, si les précautions de consommation et d’usage sont respectés, quels sont les effets bénéfiques du café sur l’organisme après consommation ? Voici ce que vous découvrirez dans les lignes à suivre.

 Composition du café

Commençons par les constituants. Dans une tasse de café, on retrouve un composé bioactif appelé caféine, des acides phénoliques connus sous le nom d’antioxydants, des minéraux (du potassium, du magnésium, du phosphore…), et des vitamines (E, PP, B9…). L’expresso sans sucre, ni lait et ni chocolat, contient environ 02 calories par tasse. Sachez que le café est très peu calorique, et cela ne veut certainement pas dire que vous devez le consommer sans restriction.

Les bienfaits du café lorsqu’il n’y a pas d’excès

La première condition pour la consommation du café dictée par les chercheurs scientifiques, est de ne pas dépasser la limite des trois tasses par jour. Dès que cette règle est respectée, cette boisson énergisante naturelle vous fait vivre pleinement de ses bienfaits. Grâce à ses effets stimulants et revitalisants sur le corps humain, notre système organique est optimisé à plusieurs niveaux.

Son premier bienfait très connu est sa réaction très positive sur nos fonctions cognitives. Agissant sur la mémoire à plusieurs niveaux, le café réduit les risques liés aux problèmes d’oubli survenant à l’âge avancée. Autrement dit, le café diminue les risques de contracter des maladies neurovégétatives comme le Parkinson et l’Alzheimer.

Stimulant nos hormones comme la dopamine et l’adrénaline, les qualités de notre mémoire sont augmentées à long terme. En dehors des taux de concentration et de vigilance qui sont élevés, le café réduirait le risque de développer le diabète de type de 2 selon certaines études observationnelles. Bel-et-bien.net nous en dit plus dans cet article.

Le « petit or noir » peut aussi agir sur les artères cérébrales afin d’agir comme un anti-migraine efficace. Certaines personnes l’associent à leur régime de perte de poids car il a d’excellent propriétés minceur. Accélérant la combustion des graisses, le consommateur dépense alors plus d’énergie, afin de brûler plus de calories de façon naturelle.

Les méfaits du café à l’excès

À des doses élevées, la caféine présente dans le café peut perturber le sommeil de son consommateur, et provoquer l’anxiété ou l’irritation. Du côté des recherches scientifiques concernant l’alimentation, il est révélé qu’un très fort taux de caféine dans l’organisme serait lié au risque de développer le cancer de vessie, du côlon et du rectum.

Une consommation au-delà des 03 tasses augmenterait la quantité de cholestérol dans l’organisme, tout en laissant d’avantage libre accès à l’hypertension, ainsi qu’à des problèmes de pression oculaire chez les personnes à risque de glaucome.

Dosage conseillée sur le café

Comme dit à plusieurs reprises dans cet article, le café n’est pas une boisson qu’il faut consommer sans veiller sur la modération. Selon les recommandations, le café doit être bu après les pics de cortisol dans le corps, car ceci permettra de bénéficier pleinement des bienfaits de ses constituants et il est nécessaire de ne pas dépasser trois tasses par jour. Aussi, pour éviter les insomnies, il est conseillé de ne plus boire du café après 17 heures ou 06 heures avant le sommeil de la nuit.

Diverses manières de consommation

Il y a différentes façons de consommer cet aliment. La manière la plus connue est celle de la boisson : le classique café noir, le café au lait, le café aromatisé, le café glacé, le café moka, et plusieurs autres variantes nécessitant des glaçons, du lait, du chocolat, du sucre et tous autres choses qui peuvent être utilisée pour faire une collation ou un encart. En parlant de boisson, la meilleure façon de préparer son café est de le faire soi-même. Nous vous conseillons l’achat d’une cafetière électrique programmable pour que vous ayez toutes les options nécessaires pour la personnalisation de votre expresso.

En dehors de la consommation liquide, le café est utilisé dans de nombreux desserts (crème de café, crème au café, tiramisu, granité au café…). Vous pouvez aussi l’utiliser pour confectionner diverses sauces qui accompagneront vos succulents repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *